interview-anciens-sophie

Interview d’un ancien : Sophie Vanderveken

Troisième interview d’un ancien !

C’est Sophie Vanderveken qui, cette fois, a été soumise aux 11 questions.

Vous pouvez la retrouver sur Linkedin.

Rappelons que les sélections pour la prochaine formation de Front-end Dev./Webdesigner commenceront le 22 mai 2017 et que la formation débutera le 12 juin. Il est encore possible de vous inscrire. Si vous êtes intéressés, venez le 22 mai, à 9h et participez à notre séance d’information exceptionnelle réservée à notre formation de Webdesigner/Front-end Dev. Vous passerez le test écrit dans la foulée de votre inscription.

  1. Bonjour Sophie ! On va commencer facile, peux-tu nous donner ton âge ?

Je viens d’avoir 29 ans et presque toutes mes dents ^^

  1. Parle-nous de ton parcours scolaire et/ou professionnel avant d’arriver au Cepegra de Bruxelles

J’ai fini mes études secondaires en option Arts appliqués. Ensuite, j’ai entamé des études de pédagogie pour devenir professeur primaire mais je n’étais pas vraiment dans mon élément. Du coup, retour dans le milieu artistique. J »entame un Master en Communication visuelle à l’ERG (Ecole de Recherche Graphique) que j’obtiens en 2012.

  1. Comment ça s’est passé pour toi après la fin de ta formation / de ton stage chez nous ?

Plutôt bien. J »ai fait un premier stage chez Vox Teneo et un second chez Mister Jekyll. Mais j’avais des envies d’ailleurs et, grâce à une bourse proposée par Actiris International, j’ai réussi à décrocher un stage de 6 mois à Londres. Les 6 mois de stage se passent bien, la culture anglaise correspond bien à ma personnalité ^^ et j’accepte donc le CDI que la boîte m’offre à la fin de mon stage.

  1. Quelle est ta situation professionnelle actuelle ?

Je suis Web Developer chez This Place London. J’ai décidé de ne plus faire de design et de me concentrer sur le code (les deux métiers sont assez séparés ici). J’ai l’occasion de travailler sur des projets importants et de long terme, comme le nouveau site des magasins Delhaize qui nous aura demandé 2 ans de travail.

  1. La question qui dérange maintenant : quel est ton salaire actuel ?

Disons que le système des salaires est un peu différent au Royaume-Uni. Je gagne le salaire moyen d’un junior/mid-way développer car je suis toujours dans un processus d’apprentissage. Après avoir payé le montant astronomique de mon château/coloc, j’ai encore de quoi vivre à l’aise. Mon salaire est augmenté chaque année lors de ma review annuelle et la société nous offre d’autres avantages comme des « work holidays » ou des repas de midi, etc.

  1. En quoi consiste une journée de travail « classique » pour toi, aujourd’hui ?

Bon premièrement, j’arrive à peu près 1h à l’avance le matin (mais ça c’est un choix personnel…on ne se refait pas). Ensuite, avant de commencer la journée, tout le monde se rassemble en “stand up” et nous faisons le point sur l’avancement des différents projets (l’occasion pour le Project Manager de nous projeter son magnifique sprint planning ^^).

Ma journée va se diviser entre coder et réviser le code (« pull-request ») de mes collègues. Rien n’est déployé sans au moins la validation d’un autre collègue, cela permet de maintenir la qualité de notre code et de comprendre l’intégralité du projet. Et puis, et bien vers 18h on va terminer la journée au pub :)

  1. Qu’est-ce qui te plait dans ton métier à l’heure actuelle ?

J’aime le fait qu’il y a moyen d’apprendre des nouvelles choses tout le temps et l’idée qu’il n’y a pas de problèmes mais que des solutions. J’apprécie la logique et la rigueur que ce travail implique. Le fait d’avoir un background artistique me permet de me démarquer par rapport à d’autres collègues et de pouvoir faire le pont entre les designers et les développeurs.

  1. Avec quels logiciels/technologies et quels langages travailles-tu au quotidien ?

Alors au niveau software, dans la société, on travaille tous sur Webstorm et nous utilisons tous les mêmes réglages (espaces, indentations, commentaires,…).

Sinon, tous nos projets sont sur Github et j’ai une petite préférence pour gérer tout ça sur mon ordinateur avec “SourceThree”.

J’ai toujours travaillé sur des grands projets avec beaucoup de JS et HTML/CSS.

On les gère en appliquant l’Atomics Design (http://bradfrost.com/blog/post/atomic-web-design/) surtout pour des projets comme Delhaize.

Je commence mon premier projet en Angular, on verra comment ca se passe :p C’est assez cool, parce que j’ai l’opportunité d’essayer differentes choses et d’apprendre de collègues assez calés.

Sinon comme mentionné précédemment, nous travaillons avec un système de pull request sur Git. Je dois soumettre mon code pour correction à chaque changement, c’est un processus assez long mais qui permet vraiment à tout le monde d’être impliqué dans le projet a chaque étape. Pour travailler avec les designers ça varie. On reçoit un peu différents formats selons les projets (PSD, Sketch, Zeplin ou Invision)

  1. La formation de front-end dev. / webdesigner que tu as suivi au Cepegra, c’était …

Un déclic. J’étais un peu perdue dans le monde du graphisme. Grâce à la formation, j’ai trouvé un équilibre entre mon apprentissage artistique et les techniques de code, qui m’a permis de trouver un métier que j’aime exercer.

  1. Cite 3 bonnes raisons de suivre la formation ?
  • La formation est très bien organisée et complète.
  • Elle permet des débouchés professionnels très larges dans un métier passionnant.
  • L’ambiance est sympa avec des gens qui viennent de pleins d’horizons différents.
  1. Quelque chose à ajouter ? 

Merci pour ce moment et vive les poneys !

Publié le : 08/05/2017

Auteur : Olivier Céréssia

Catégories